Journée des droits de la femme: les élèves de 203 à la médiathèque de Saint-Paul

 

 

 

Jeudi 2 mars 2017, les élèves de 203 ont été invités à la médiathèque de Saint-Paul dans le cadre de la Journée internationale des droits de la femme.

L’association « Femmes Solid’Air », membre du mouvement international CRI DE FEMMES, leur a présenté une restitution d’un atelier d’écriture, en musique et en mouvement, suivi d’un échange avec le public.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une quinzaine de femmes membres de l’association «Femmes Solid’Air !» ont ainsi partagé avec les lycéens le fruit de leur travail d’écriture menée avec Mélanie Bourire, musicienne et musicothérapeute durant les mois de janvier et février 2017, dans le cadre du festival Cri de femmes.

L’écriture portait sur la thématique de la jeune fille dans la société et était issue d’une volonté forte de ces femmes de prendre la parole et de transmettre un message à la jeune génération, sans jugements de valeurs.

Chacune proposait sa vision de la femme en s’adressant à une petite-fille de 7 ans, Yasmine, qui a participé à l’ensemble des ateliers en compagnie de sa mère. Leur discours était plutôt concis mais bien explicite, parfois symbolique, avec de belles sonorités en arabe, en créole, en français, en anglais…

 Pour le groupe, il ne s’agissait pas seulement de produire «une œuvre esthétique» mais de permettre de véhiculer des valeurs fondamentales et des émotions, celles ressenties et verbalisées progressivement au cours de l’ensemble des ateliers, en lien avec les vécus de chacune.

 Les artistes et organisatrices ont ensuite entamé un débat très instructif avec les élèves, leur rappelant l’historique de la journée de la femme et leurs droits fondamentaux qui malheureusement sont régulièrement remis en question, et sont loin d’être acquis dans certains pays .

Elles ont également précisé comment s’est déroulé leur atelier et 2 élèves ont pris la parole pour témoigner de leur ressenti et de leur vécu.

Bravo à toutes ces femmes, qui contribuent à un meilleur avenir pour la jeune génération!

Elles ont conquis les élèves de 203, très intéressés par leur prestation et  impressionnés par leur courage!

 

 

Chaque participante prenait tour à tour la parole.

  

Les phrases énoncées, parfois chantées, étaient ponctuées de claquements de mains et de pieds, formant une ronde de mots et de corps dans une belle harmonie.

    Yasmine écoute attentivement sa maman.

 

Avec les jeunes lycéens, Yasmine et un (très) petit garçon, Lubin, dans les bras de sa maman, la transmission aux générations futures est assurée!

 

Auteur: Ferdinand-Ragenard Maryline

Partager cet article sur